• Manon

Qu’est-ce que le crowdfunding immobilier ?

Qu’est-ce que le crowdfunding immobilier et comment ça fonctionne


Définition du crowdfunding immobilier


Le crowdfunding immobilier est le processus qui consiste à faire appel à un groupe d'investisseurs pour réunir des capitaux pour un projet immobilier. C'est un moyen pour les investisseurs immobiliers qui sont à court de liquidités d'obtenir le financement dont ils ont besoin pour transformer une maison, acheter un bien locatif ou tout autre bien immobilier. De l'autre côté de l'équation, le crowdfunding immobilier peut offrir aux investisseurs non professionnels la possibilité de placer leur argent sur le marché immobilier avec moins de risques que s'ils finançaient eux-mêmes un projet.



crowdfunding immobilier


Comment fonctionne le crowdfunding immobilier ?


Le crowdfunding se réalise de la manière suivante, avec dans l’ordre :


Etape #1 : Structuration du processus de crowfunding

Etape #2 : Trouver ou créer une plateforme de crowdfunding immobilier

Etape #3 : Investissement/levée de fonds

Etape #4 : Achat des biens immobiliers

Etape #5 : Prise de bénéfices


Le crowdfunding est devenu populaire auprès d'une génération qui attend des applications et de la technologie qu'elles soient très pratiques. Les plates-formes et les applications Internet, telles que GoFundMe et Kickstarter, permettent à chacun de financer tout ce qu'il veut, des vacances à l'entreprise.


Fondamentalement, le crowdfunding consiste pour une personne ayant un objectif important à réunir des capitaux par le bouche à oreille et le partage des médias sociaux. Au final, ils espèrent acquérir suffisamment d'investisseurs pour financer leur projet. Il s'agit en clair d'une alternative à l'obtention d'un prêt auprès d'une banque, d'un prêteur traditionnel ou d'un grand investisseur privé.



Le crowdfunding immobilier en détails :


Le crowdfunding immobilier est identique au crowdfunding général décrit ci-dessus, mais avec l'objectif final spécifique de l'investissement immobilier en tête.


Par exemple, une personne qui souhaite acheter un duplex de 300 000 euros pour le louer peut avoir économisé 50 000 euros pour faire cet achat. Mais que se passe-t-il si elle ne peut pas obtenir une hypothèque ou un prêt pour les 250 000 euros restants ? Ils peuvent contacter des investisseurs ou des investisseurs potentiels dans leur réseau par téléphone, par SMS ou par e-mail. Ils peuvent également utiliser une plateforme de crowdfunding immobilier, bien que certaines de ces plateformes aient des exigences difficiles à satisfaire pour l'investisseur occasionnel en termes de taille du projet ou d'accréditation.


Il est plus pertinent pour le consommateur moyen d'avoir la possibilité d'investir dans le marché immobilier par le biais de plateformes de crowdfunding, comme Crowdtsreet et Fundrise, de la même manière qu'il placerait de l'argent dans un fonds commun de placement ou sur le marché boursier. Certaines de ces plateformes de crowdfunding immobilier imposent des seuils élevés aux investisseurs avant de pouvoir participer, mais d'autres, comme Modiv et Fundrise, permettent d'investir à partir de 500 euros.


Ces plateformes sont généralement des REITS (sociétés d'investissement immobilier), qui sont régies par des règles spécifiques, tout comme la SEC régit le marché boursier. Mais même sans ces plateformes (et même sans créer votre propre REIT), vous pouvez toujours financer par crowdfunding un investissement immobilier.



Comment fonctionne le crowdfunding immobilier ? (description des étapes)


Etape #1 : Structuration du processus de crowdfunding


Avant de décrocher le téléphone pour trouver une plateforme de crowdfunding en ligne, vous devez vous assurer que vous avez bien tout prévu avec l'aide d'un avocat.


Il y a quelques éléments à prendre en compte. Les investisseurs récupéreront-ils un pourcentage de leur investissement ? Quel est le délai de remboursement ? Obtiendront-ils plutôt une part de l'investissement ? Toutes ces questions doivent être mûrement réfléchies et faire l'objet d'un contrat écrit pour éviter tout problème ultérieur.


N'oubliez pas que si vous vous retrouvez avec plus de 100 investisseurs, votre projet de crowdfunding entre dans le domaine des sociétés de placement immobilier, ce qui signifie qu'il devra suivre les règles et réglementations fédérales. Mais même si votre projet est aussi simple que de réunir cinq personnes pour acheter un quadruplex, vous voudrez vous assurer que votre projet est protégé par plus qu'une simple poignée de main. Cela est particulièrement vrai si chaque investisseur reçoit une participation au capital, ce qui signifie qu'au lieu (ou en plus) d'un retour d'intérêt pour sa participation, il obtient une part de propriété dans le projet. Il est important de préciser qui est un partenaire à part entière dans l'entreprise (avec un droit de regard et de contrôle sur l'entreprise) et qui sera un partenaire limité (c'est-à-dire qu'il apportera des contributions financières mais n'aura aucun droit de regard sur le projet).



Etape #2 : Trouver ou créer une plateforme de crowdfunding immobilier


Créer une plateforme de crowdfunding peut être aussi simple que de parcourir votre réseau existant et de passer quelques coups de fil ou d'envoyer quelques e-mails. Si vous êtes un peu plus doué pour la technologie, vous pouvez créer un site Web et envoyer un e-mail aux investisseurs potentiels, en les dirigeant vers une page de paiement. Certaines plates-formes peuvent également proposer des intégrations d'e-mails qui permettent de faire passer le mot sur votre projet plus rapidement et plus facilement. Vous pouvez également explorer les plateformes traditionnelles de crowdfunding destinées aux consommateurs, comme Fundrise et RealtyMogul.


N'oubliez pas que la plupart des plateformes exigent que les investisseurs soient accrédités. Il s'agit d'investisseurs qui disposent d'une valeur nette d'un million d’euros ou d'un revenu annuel d'au moins 200 000 euros (et cette valeur nette ne peut pas inclure la valeur de leur propre résidence).


Les autres éléments dont vous devez tenir compte sont les frais perçus, le temps nécessaire au déblocage de vos fonds et la possibilité ou non d'accéder à vos fonds avant d'avoir atteint certains objectifs de collecte de fonds. Si vous ne réunissez pas suffisamment de capitaux par le biais du crowdfunding, vous devrez peut-être recourir à d'autres outils de financement pour combler les écarts financiers, comme un prêt traditionnel ou des liquidités.



Etape #3 : Investissement/levée de fonds


Une fois que vos documents sont en ordre et que vous avez défini un plan d'action, il est temps de vous mettre au travail.


Que vous passiez des appels téléphoniques ou que vous envoyiez des courriels, vous devrez persévérer, car tout le monde ne sera pas intéressé par votre projet. C'est là qu'il est utile d'avoir un portfolio présentant votre expertise ou le rendement que ce projet peut offrir aux investisseurs. Il est également utile que vous ayez un don pour la vente.


Si vous utilisez l'un des nombreux sites Web du marché du crowdfunding immobilier, n'oubliez pas qu'ils prélèvent des frais sur votre crowdfunding et qu'ils peuvent ne pas libérer les fonds avant que vous n'ayez atteint l'objectif fixé. Ils peuvent également prendre un certain temps pour débloquer le paiement sur votre compte bancaire spécifié, ce qui est prévisible étant donné que le montant du crowdfunding peut être une somme d'argent considérable, et que les transactions importantes sont généralement soumises à un processus de sécurité renforcé. Assurez-vous de savoir combien de temps il vous faudra pour obtenir votre argent afin de planifier votre transaction en conséquence.



Etape #4 : Achat des biens immobiliers


Une fois que vous avez atteint vos objectifs de crowdfunding, il est temps de procéder à votre achat. Que vous soyez un promoteur immobilier à plein temps ou un investisseur à temps partiel, vous devez savoir que cette partie du processus implique beaucoup de paperasse et de structuration juridique.


La bonne nouvelle est que, puisque vous avez financé votre investissement immobilier par le crowdfunding, vous pouvez éviter les nombreux problèmes et obstacles liés à l'obtention d'un prêt bancaire, comme la longue attente pour l'approbation d'un prêt hypothécaire, qui a fait échouer de nombreux projets dans le climat actuel de restriction des prêts. Avec le capital crowdfunded, vous êtes prêt à vous lancer.



Etape #5 : Prise de bénéfices


Les investisseurs immobiliers doivent aimer ce qu'ils font, mais l'essentiel est le retour sur investissement. Afin de vous assurer que votre processus de crowdfunding est rentable, vous devrez faire le compte à l'avance, y compris des facteurs tels que le pourcentage que chaque investisseur obtiendra en retour de son investissement, les coûts associés au projet et toute taxe sur les plus-values qui pourrait réduire votre bénéfice.


Ce type d'information vous aidera à déterminer le nombre d'investisseurs que vous pouvez vous permettre d'accueillir avant que les dividendes ou les intérêts versés à chacun d'entre eux n'éliminent la rentabilité d'un projet immobilier potentiel.



Quels sont les avantages du crowdfunding immobilier ?


Un investissement financé par crowdfunding peut fournir à un investisseur immobilier un moyen rapide et facile de verrouiller une opportunité qui pourrait autrement être perdue en raison de lacunes financières.


Les investissements immobiliers financés par crowdfunding peuvent également constituer une alternative intéressante aux opérations immobilières financées par un prêt ou une hypothèque traditionnels. En structurant la participation au projet immobilier sous forme d'equity crowdfunding, le partenaire principal (celui qui est en charge de l'arrangement) peut offrir à chaque investisseur individuel une participation au capital du bien (propriété) au lieu de leur verser des intérêts. De cette manière, un investissement en crowdfunding offre une plus grande flexibilité.


Pour l'investisseur moyen, non accrédité, l'utilisation d'un site de crowdfunding immobilier peut être un excellent moyen de générer des liquidités sans le risque de volatilité du marché boursier. L'immobilier a tendance à être un investissement plus stable dans le temps, donc participer à un investissement de crowdfunding ou à l'un des nombreux REITS cotés en bourse peut être un excellent moyen de stabiliser un portefeuille d'investissement et de récolter des dividendes de l'espace de crowdfunding. Même un investisseur accrédité peut bénéficier du crowdfunding immobilier, qui peut créer des flux de trésorerie et des dividendes considérables sans avoir à gérer un portefeuille.


Quels sont les inconvénients du crowdfunding immobilier ?


En ce qui concerne la participation à une plateforme de crowdfunding en apportant des liquidités, les inconvénients incluent les frais, les taxes et la non liquidité de l'immobilier en tant qu'actif. Certaines plateformes facturent 2,5 % ou plus pour la gestion de vos fonds. En fonction des bénéfices réalisés, vous serez également soumis à des taux d'imposition indésirables - mais un conseiller fiscal compétent peut vous aider à éviter les dégâts dans ce domaine.


L'immobilier est également considéré comme un actif non liquide, ce qui signifie que si vous souhaitez retirer votre argent de l'investissement pour une raison quelconque, ce n'est pas aussi simple que d'effectuer un retrait d'un compte de courtage investi en actions.


Pour ce qui est de faire votre propre crowdfunding immobilier, l'inconvénient le plus évident est le travail que cela implique. Il est beaucoup plus facile d'obtenir un prêt d'une seule personne que de réunir plusieurs investisseurs. Il se peut également que le nombre accru de participants réduise vos bénéfices. N'oubliez pas non plus de structurer juridiquement vos opérations de manière à ce que les investisseurs ne puissent pas exercer une influence indue sur le processus de prise de décision. Le moyen le plus simple d'y parvenir est d'en faire des commanditaires, mais même cela nécessite beaucoup de paperasserie.


Le crowdfunding immobilier peut permettre d'obtenir des capitaux plus rapidement qu'un prêt hypothécaire auprès d'un prêteur institutionnel traditionnel, mais il peut également prendre plus de temps que l'obtention d'un prêt relais ou d'un prêt transitoire auprès d'un seul investisseur.



Le crowdfunding immobilier : une excellente option pour une grande variété d'investisseurs


Le crowdfunding immobilier est un excellent moyen pour les investisseurs de participer au marché immobilier s'ils ne disposent pas d'un capital propre suffisant pour se lancer. Il permet aux petits investisseurs d'investir aussi peu que quelques centaines d’euros dans une société de placement immobilier qui gère un large portefeuille de propriétés, tout en permettant aux investisseurs immobiliers de collecter le capital dont ils ont besoin pour transformer une maison ou acheter un bien locatif.


Si vous êtes intéressé par une contribution à un crowdfunding immobilier ou si vous souhaitez lever des fonds par crowdfunding pour votre prochain projet immobilier, il est important de vous informer au préalable sur les conditions de la plateforme ou de l'opération. Lorsqu'il est structuré correctement, le crowdfunding immobilier peut être un investissement lucratif pour toutes les parties concernées.

3 vues0 commentaire